Menu

Faire que mon candidat me recrute

Je ne vous apprends rien si je vous dis qu’un recrutement et une intégration réussis sont liés à une bonne préparation.

 

Je suis consciente que les freins périphériques (difficultés non professionnelles) sont des enjeux non négligeables. Sans pour autant exclure cet aspect dans mes interventions au sein des entreprises,  je fais le choix dans cet article de ne pas les aborder.

 

Je vais donc vous présenter ici 3 points qui sont pour moi essentiel pour réussir un recrutement.

 

  • Définir clairement le besoin.

Voici quelques questions, qui permettent de clarifier le besoin.

Pourquoi souhaitez vous recruter une personne ? Quelles seront les tâches que vous  allez lui donner à réaliser ? Quelles seront ses obligations vis à vis de son supérieur ?  Quelle sera sa part de liberté pour qu’il s’approprie son poste ? Quel est votre budget ? Quelles formations seront nécessaires ? Combien de temps cela prendra-t-il ?etc.

 

  • Partager des valeurs communes

Sur cet aspect, il y a deux points à appréhender : savoir clairement définir vos propres valeurs et savoir reconnaître les valeurs de votre candidat.

Nous sommes ici dans le développement de savoir-être. Nous passerons outre les mots posés sur un site ou dans des plaquettes qui ont pour objectifs de plaire aux clients. Pour vos collaborateurs ce sont les valeurs que vous partagez et que vous faites vivre au quotidien qui comptent. Pour aller plus loin sur la prise de conscience de vos propres valeurs, je vous propose de lire mon article sur l’équilibre besoins, envies et valeurs. 

 

En revanche pour reconnaître les valeurs de votre candidat, il est bon de lui faire parler d’une expérience qui lui a plu. Qu’elle soit professionnelle, associative ou privée. Un moment où il s’est épanoui. Si vous maitrisez, entre autre, l’écoute active et la PNL, vous déterminerez au travers de cette expérience quelles sont les valeurs qui sont importantes pour lui.

 

A vous de valider si elles sont ou pas en adéquation avec les vôtres ou du moins si certaines peuvent être entendues dans votre entreprise sans pour autant être partagées. Et a contrario quelles seront celles qui entraîneront conflits et rejets dans les équipes.

 

  • Présenter le plan d’intégration

Nous pouvons penser que cette partie vient après l’étape du recrutement. Au contraire, le candidat à qui vous présenterez le contenu de ses premières journées et le suivi spécifique des premiers mois pour une embauche en CDI, le rassurera.

 

Se sentir accueilli, c’est primordial pour avoir envie de rester. Songer à une soirée où vous vous êtes sentis exclus, qu’avez-vous fait ? Avez-vous eu envie de retourner dans cet environnement ?

Nous passons 80% de notre temps « éveillé » dans l’entreprise, alors il est essentiel de s’y sentir bien.

 

 

Mettre en place une stratégie RH sur du long terme dans les TPE et PME est fondamental pour maintenir la motivation chez vos actuels et futurs collaborateurs. Cela permet également d’anticiper les périodes de surcharge et d’optimiser votre organisation.

Vous avez aimé, partagez !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin