Menu

Quelle est la place du dirigeant dans la co-construction d’une stratégie ?

Je ne suis pas une partisane de l’entreprise libérée. Les femmes et les hommes ont tendance en période de crise à penser non pas collectif mais individuel. Le danger est donc de prendre des décisions à court terme sans avoir pris acte des conséquences sur l’organisation à long terme. 

En revanche, je pars du postulat qu’inciter les différentes parties prenantes à faire grandir l’entreprise est une réelle plus value pour l’organisation. En voici quelques exemples : maintenir la motivation, développer une culture de l’innovation, créer l’envie d’intégrer une entreprise dynamique, réduire le turn over. 

Donc avant de se lancer dans la mise en place de la co-construction d’une stratégie, la répartition des tâches entre le dirigeant et les collaborateurs est indispensable. 

Le dirigeant est ainsi maître des actions suivantes : 

En amont :

  • communiquer sur la vision de son entreprise 
  • choisir entre autre entre une stratégie de domination par les coûts ou de différenciation
  • savoir construire une équipe de talents complémentaires
  • impulser la liberté de parole
  • œuvrer à relier le besoin de l’entreprise et l’envie des collaborateurs

Pendant  le processus de co-construction :

  • fournir les outils propices à développer la réflexion 
  • maintenir une vue globale, systémique : exemple être vigilent sur les points d’inflexion stratégique, qui nécessitent un réajustement de cap
  • savoir faire des choix et trancher
  • stimuler la créativité
  • créer l’harmonie entre la préservation de l’essentiel et la stimulation du progrès

En aval :

  • maitriser la rentabilité de son entreprise : le pouvoir des fournisseurs, des acheteurs
  • maintenir la dynamique créative
  • amener l’équipe à conjuguer le court et le long terme

Le travail de co-construction avec les collaborateurs sera ainsi axé sur les points suivants :

En amont : 

  • comprendre les grandes étapes de l’élaboration d’une stratégie

Pendant :

  • réaliser des états des lieux interne et externe
  • clarifier les enjeux
  • définir les avantages concurrentiels en reconnaissant les activités principales et de soutien 
  • réaliser le SWOT
  • brainstormer sur les différentes orientations
  • identifier les priorités
  • élaborer la planification : prospective et scénarios

En aval :

  • suivre le processus d’amélioration en continu

Dirigeants de TPE et PME, startupeurs, si vous avez envie d’aller dans cette dynamique, nous vous proposons une formation les 14, 15 et 16 janvier 2020 sur Paris. Nous y reprendrons les grandes lignes de l’élaboration d’une stratégie et les outils indispensables pour co-construire sa stratégie avec ses collaborateurs. 

Vous avez aimé, partagez !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin